Ma visite au gouffre de Proumeyssac

Profitant de mon temps libre actuellement, j’ai décidé de partir à la découverte des lieux à voir autour des Hauts de Saint Vincent, afin de pouvoir recommander une sélection « testée et approuvée » pour nos futurs hôtes.
Cette semaine, j’ai découvert le Gouffre de Proumeyssac aussi appelé la Cathédrale de cristal.

Ce gouffre est aujourd’hui la plus grande cavité aménagée du Périgord et sa visite vaut le coup d’oeil.

Il était déjà connu au XVIIIe siècle sous le nom de « Trou du diable » car l’on y voyait de la fumée en sortir de temps à autre, et lorsque l’on jetait une pierre par la bouche, on entendait retentir un bruit sourd et répercuté plusieurs fois. Armé de courage, un intrépide habitant décida de s’y risquer et se fit descendre dans une hotte attachée avec des cordes mais ne descendit pas très bas car la cavité exhalait des vapeurs étouffantes.

Ce n’est que 130 ans plus tard, en 1907 que Mr Galou (puisatier aventurier et casse-cou) décida de descendre à l’aide de cordes et découvrit les colonnes de cristal de 5 à 6 mètres de haut.

Les colonnes de cristal du gouffre de Proumeyssac
Les colonnes de cristal du gouffre de Proumeyssac
La Pieuvre du gouffre de Proumeyssac
La Pieuvre du gouffre de Proumeyssac

A l’intérieur, le spectacle est saisissant car vous accédez au fond du gouffre et vous retrouvez sous une cathédrale de cristal aux couleurs allant du vert à l’orange (la mise en lumière est d’ailleurs très bien faite). Vous y découvrirez des concrétions calcaires aux formes étranges (la pieuvre, la méduse, la cascade et les draperies) le long desquelles l’eau continue de couler, ce qui produit, selon la saison, un concert de gouttes d’eau (le bruit était bien présent lors de ma visite).

cristallisations gouffre de Proumeyssac
cristallisations gouffre de Proumeyssac

L’acoustique y est tellement bonne que depuis quelques années, la direction du site organise aux alentours du 15 août un concert de jazz dans le gouffre… sensations visuelles et acoustiques garanties !

C’est sûr, je serai sur les rangs pour acheter des places et en faire profiter nos hôtes cet été !

Détails pratiques :

  • Visite traditionnelle : 9,90 euros (possibilité de descente dans le gouffre par la nacelle centrale mais au prix de 18,70 euros)
  • Prévoir 45 min. de visite
  • Accès par Le Bugue ou le village d’Audrix (à 30 min. des Hauts de Saint Vincent)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :